écal

Diploma project, 2008

in MASTER FILM STUDIES ECAL/HEAD

by Léonore Baud


Synopsis
Des jeunes couples en quête d’intimité sur les quais du Nil au Caire. Léonore Baud tente de les surprendre avec sa caméra dans un long travelling à bord d’une voiture ; mais dès que les amoureux se sentent observés, ils cessent de se bécoter. Mal à l’aise avec ce dispositif, la réalisatrice arrête de tourner. Ce qu’elle aimerait, c’est descendre de voiture pour filmer ouvertement les couples. Une démarche que les règles morales égyptiennes rendent pourtant impossible.



Les amoureux du Nil pose une question fondamentale du cinéma du réel. Peut-on obliger les gens à être filmés ? Poursuivant malgré tout son aventure, la cinéaste organise un casting ou elle choisit un couple à qui elle propose de jouer le jeu de l’amour devant la caméra. Mais les jeunes gens n’y arrivent pas, car pour eux, s’embrasser en public, c’est transgresser les règles de la bienséance. Léonore Baud ne se laisse pas démonter pour autant, c’est tout l’intérêt de son film. Elle va dès lors s’intéresser aux origines de ces interdits moraux. Elle se met en quête d’informations sur le sujet auorès de cinéastes égyptiens et du chef de la censure. Tous lui répondent que le fossé entre le monde arabe et occidental est profond, et qu’il s’agit pour elle d’accepter que les règles éthiques, morales et culturelles qui régissent l’Egypte soient différentes des siennes.



La cinéaste ne fera donc pas "Les amoureux du Nil", mais nous proposera à la place une subtile réflexion sur le métier de cinéaste.


Commentaires
« Making a documentary on lovers in Cairo: this is the project of a young Swiss student of cinema who quickly comes up against a term that is absolutely foreign to his work: censorship. A short journey through the world of contemporary Egyptian cinema in search of encounters, replies and confrontations with images and reality. »

Cécile Tanner (
Catalogue du Festival "Visons du Réel", 2008)


Festivals et prix

2012

  • Acheté et diffusé par TV5 Monde 

2008 

  • Nyon, Festival Visions du Réel

CINEMA,  Léonore Baud, Nil 2335