écal
Saturday 19.09.2015
Prangins [map]

La municipalité de Prangins et le bureau Pierre-Alain Dupraz Architecte ont approché l’ECAL pour lui demander de concevoir la signalétique de la future école enfantine et UAPE de Prangins. La conception d’un tel projet, fournissant une base idéale pour développer un projet pédagogique prospectif et appliqué, a été confiée aux étudiants du Bachelor Design Graphique (2e année) pendant un semestre, encadrée par les Prof. Nicole Udry et Jonas Wandeler.

Un jury, composé des différents partenaires précités, a porté son choix final sur le concept original «Musicarium» de Clément Chavanne et de Matthieu Huegi. Les étudiantes Eilean Friis-Lund et Alice Vodoz, dont le projet «Parcours dans la lumière» avait également retenu l’attention du jury, ont complété le concept choisi avec une signalétique indicative et informative. La partie sonore a été confiée au duo musical japonais Lullatone, connu pour ses berceuses électroniques minimales, dont les mélodies enfantines ont déjà séduit Google, Nike, Sony ou encore le MoMA.

L’approche ainsi choisie par la commune pour guider l’enfant dans son école est originale. Le système de signalétique mis en place apprend à l’enfant à identifier la fonction des espaces et à répondre aux règles de comportement dictées par le lieu et par ses différents moments (rentrée en classe calme, sortie en récréation rapide, déambulation calme, etc.). Ainsi, un air musical ludique et rythmé remplace la sonnerie habituelle. Des animations de formes simples et colorées, synchronisées au rythme des sons, complètent le concept. L’enfant reconnaît le son et la couleur attribuée à sa classe, ainsi que sa provenance. L’enfant apprend à écouter, à coordonner ses mouvements et à développer sa mémoire. Les sons isolés qui s’unissent pour rythmer la journée de l’enfant symbolisent le plaisir de jouer, d’apprendre et de vivre ensemble.


Photo ECAL/Younès Klouche


Photo ECAL/Younès Klouche