écal

La Fondation ECAL+, créée à l’initiative de Pierre Keller (directeur de l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne de 1995 à 2011), est en charge de trouver des fonds pour équiper d’installations optimales les locaux de l’ECAL à Renens.

Ce challenge unique a permis de créer au sein de l’Ouest lausannois un centre de compétences autour de l’art et du design. Un pari qui n’aurait jamais pu se faire sans le soutien du Conseil d'Etat vaudois qui a décidé de regrouper l'ECAL sur le site d'une ancienne usine. Cette décision a été approuvée unanimement en date du 21 décembre 2005 par le Grand Conseil, qui a octroyé un montant de CHF 4'910'000.- pour l'aménagement et l'équipement du nouveau bâtiment dont l'architecte sera Bernard Tschumi.

Cette somme importante témoigne de la volonté du canton de donner les moyens à sa Haute école d'art et de design de poursuivre sa mission dans d’excellentes conditions. Afin de doter l'institution d'équipements de pointe lui permettant de proposer des formations attractives, en particulier au niveau master, de développer la recherche et le développement et d'accroître son rayonnement sur le plan national et international. A noter que ce projet n’aurait sans doute pas pu voir le jour sans l’apport de l’EPFL et de la ville de Renens qui partagent également les murs de ce bâtiment.

Dans le même temps, l’espace lausannois d’art contemporain (l’elac) a quitté le Flon pour s’installer à Renens dans les nouveaux murs de l’ECAL. Avec une surface de 550m2, cette galerie, à but non lucratif, devient une des plus grandes d’Europe rattachée à une école et constitue une vitrine privilégiée de l’art contemporain et du design dans notre canton. Il s’agit également d’un outil de recherche indispensable pour remplir le mandat dévolu aux Hautes écoles d’art et de design.

Ecal 3630

ECAL

Photo ECAL Federico Berardi