écal
Du 21.03.2013 au 21.04.2013
Hôtel Droog, Amsterdam

L'ECAL présente «Low-Tech Factoy« à l'Hôtel Droog à Amsterdam. A cette occasion, Alexis Georgacopoulos, et Chris Kabel, professeur à l'ECAL, participeront à un débat (le 21 avril à 19h) pour répondre à cette question: "Why are so many young designers making machines these days?"

Pour ce projet, il nous a semblé naturel de demander aux étudiants de réfléchir à la valorisation du processus de fabrication d’un objet, allant de la machine au produit fini. Ils ont ainsi expérimenté des principes de mise en forme simples et astucieux tels que le moulage, le thermoformage ou le tricotage, afin d’obtenir des produits finis.

«Low-Tech Factory» aborde le thème de l’autoproduction chère aux designers, en regroupant six machines ludiques qui produisent pendant toute la durée de l’exposition des miroirs, des bonnets, des sacs, des jouets, des lampes et même du pop-corn! 

Les projets des étudiants

«Oncle Sam» par ECAL/Laurent Beirnaert, Pierre Bouvier, Paul Tubiana
La machine «Oncle Sam» traite les grains un par un pour se concentrer sur la transformation du maïs en pop-corn. Une explosion qui se déroule habituellement en masse est ici isolée pour profiter du spectacle. La satisfaction est à la fois visuelle et gastronomique.

«Rocking-Knit» par ECAL/Damien Ludi, Colin Peillex
Rocking-Knit est une nouvelle interprétation du rocking-chair. Elle offre à son utilisateur des moments de détente productifs. Le mouvement de va-et-vient de ce fauteuil tricote des bonnets pour l’hiver sans faire le moindre effort.

«Stamp» par ECAL/Anaïs Benoit Dignac, Arthur Didier, Edrris Gaaloul
«Stamp» est une ligne de production qui transforme de simples treillis plastiques en lampes baladeuses. Les étapes de fabrication sont effectuées le long d’un rail : le plastique est chauffé puis mis en forme et enfin serti autour d’une ampoule économique. Le résultat de cette production ingénieuse : une lampe baladeuse munie d’un abat-jour graphique et léger.

«Swing» par ECAL/Léonard Golay, Camille Rein
«Swing» est un emporte-pièce géant qui transforme des morceaux de bâches élastiques en sacs ajourés qui se déploient. La production s’effectue grâce au poids de l’utilisateur qui exerce un mouvement circulaire. Un geste de production qui s’apparente à un mouvement de danse.

«Animal Growth» par ECAL/Eleonora Castellarin, Moises Hernandez
En utilisant de simples outils manuels, ce plan de travail ludique décompose le processus de production d’animaux-jouets fabriqués en mousse expansée. Couper, coller, remplir et observer les animaux prendre forme sous vos yeux.

«Marbelous« par ECAL/Anurag Etchepareborda, Flora Fixy
A l’aide d’une méthode de transfert de surface appelée « marbrage », la Marbelous transforme de simples objets en y ajoutant une fine couche de motifs marbrés. Avec quelques gouttes de peinture, des effets de couleurs surprenants sont transférés sur des miroirs métalliques et donnent à votre réflexion une impression inattendue.

Low-Tech Factory Hôtel Droog, Amsterdam 2433

«Stamp», ECAL/Anaïs Benoit Dignac, Arthur Didier, Edrris Gaaloul. Photo ECAL/Nicolas Genta

Low-Tech Factory Hôtel Droog, Amsterdam 2434

«Rocking-Knit», ECAL/Damien Ludi, Colin Peillex. Photo ECAL/Nicolas Genta


Low-Tech Factory Hôtel Droog, Amsterdam 2435

«Oncle Sam», ECAL/Laurent Beirnaert, Pierre Bouvier, Paul Tubiana. Photo ECAL/Nicolas Genta