écal
Du 22.11.2012 au 07.12.2012
EPFL+ECAL Lab, Renens

Soixante ans après sa création sous le nom de «Lazy Bones», la télécommande s’apprête transformer notre relation aux contenus numériques. L’EPFL+ECAL Lab, en collaboration avec le Groupe Kudelski, présente aujourd’hui le projet «Lazy Bytes», qui revisite en profondeur ce lien avec les contenus désormais disponibles par la télévision. Lazy Bytes rassemble des créations de l’ECAL/Ecole cantonale d'art de Lausanne, l’ENSCI‐Les Ateliers à Paris, le Royal College of Art de Londres et Parsons, the New School for Design à New York.

Pourquoi sommes‐nous attachés à un vase, à une tasse ou à une lampe, mais beaucoup plus rarement à une télécommande de télévision? Tous ces objets ont pourtant une fonction pratique au coeur de notre salon. L’EPFL+ECAL Lab a invité quatre des plus prestigieuses écoles de design du monde à collaborer autour de cette question, emblématique dans la mesure où la télévision devient une fenêtre d’accès privilégiée aux contenus numériques.

Jusqu’ici, les évolutions des télécommandes se sont orientées avant tout sur la performance, avec des fonctions toujours plus nombreuses. Or, comme des études récentes en sciences humaines l’ont montré, l’ergonomie physique et la simplification de ces interfaces ne suffisent pas pour élaborer des solutions stimulantes et convaincantes. Il est nécessaire de prendre en compte ce que représentent ces objets, les valeurs qu’ils véhiculent, les références qu’ils invoquent, les sensations qu’ils génèrent.

Avec 63 projets dont 29 sélectionnés pour l’exposition, Lazy Bytes ouvre ce champ de réflexion avec des idées étonnantes, comme Rolling Control qui s’inspire d’un ancien jeu ou Zap, le livre à encre conductrice qui conjugue inscription manuscrite et commande numérique. Et présente aussi des projets concrets, capables de modifier très prochainement notre quotidien, à l’instar de la petite Free Hand qui peut adhérer à une tasse ou une canette pour la transformer en télécommande. Plusieurs de ces projets font désormais l’objet de tests dans une version fonctionnelle.

Ces objets n’ont pas pour but de remplacer les télécommandes multifonctions de dernière
génération. Ils visent à proposer une alternative, des expériences inédites, créer de nouvelles relations entre l’utilisateur et les appareils dont il s’entoure.

Lazy Bytes associe une démarche académique, grâce au soutien de la Fondation Leenaards et de la Loterie Romande, avec des perspectives d’innovation concrètes grâce à l’implication du Groupe Kudelski et de son expertise dans le domaine de la télévision numérique. Il s’inscrit dans un programme d’exploration plus large sur notre rapport au numérique, dont l’importance dans notre vie personnelle et sociale ne cesse de croître.

Après Lausanne, l’exposition Lazy Bytes débutera en 2013 sa tournée internationale qui passera notamment par Paris, Londres et New York.

A propos de l’EPFL+ECAL Lab (www.epfl‐ecal‐lab.ch)
L’EPFL+ECAL Lab, unité de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne située dans le bâtiment de l’ECAL à Renens (VD) explore, par le design, le potentiel des nouvelles technologies et les problématiques associées. Fondé en 2007, il est notamment le Lauréat du International Design Festival de Berlin et de nombreux projets exposés en Europe et aux Etats‐Unis, comme Sunny Memories, Hidden Carbon ou Give Me More.

À propos du Groupe Kudelski (www.nagra.com)
Le Groupe Kudelski (SIX : KUD.S) est l’un des principaux fournisseurs au monde de solutions de sécurisation des contenus numériques et interactifs répondant aux besoins des plates‐formes numériques convergentes. Ses solutions interviennent dans de nombreuses applications nécessitant un contrôle d’accès et une gestion des droits. Elles permettent de protéger les revenus des propriétaires de contenus ainsi que des fournisseurs de services et d’applications interactives opérant sur des réseaux broadcast, à large bande et mobiles. Le Groupe est également un leader technologique mondial dans le domaine du contrôle de l’accès de personnes et de véhicules à des sites et à des événements. Le siège du Groupe Kudelski se trouve à Cheseaux‐sur‐Lausanne, en Suisse.

EPFL Lab Lazy Bites Groupe Kudelski 2465

"Galeo" ECAL/Raphaël Dutoit. Projet "Lazy Bytes" par EPFL+ECAL Lab. Photo Olivier Pasqual

EPFL Lab Lazy Bites Groupe Kudelski 2466

"Freehand" ECAL/Cléo Jacquet. Projet "Lazy Bytes" par EPFL+ECAL Lab. Photo Olivier Pasqual

EPFL Lab Lazy Bites Groupe Kudelski 2467

"Mussel", ECAL/Sylvain Joly. Projet "Lazy Bytes" par EPFL+ECAL Lab. Photo Olivier Pasqual