écal
Du 25.02.2010 au 23.04.2010
l'elac, Renens

L’espace lausannois d’art contemporain (l’elac) accueille une exposition de Pierre Keller. A cette occasion, le directeur de l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne (de 1995 à 2011) présente des créations réalisées entre 1965 et 2010. L’occasion de (re)découvrir un parcours artistique pléthorique et atypique parfois méconnu du grand public.

«On n’est jamais aussi bien servi que par soi-même», se félicite Pierre Keller. A 65 ans, après avoir propulsé son institution vers les sommets, le directeur de l’ECAL (de 1995 à 2010) démontre avec cette exposition qu’il connaît bien le métier et que cette volonté de former et d’engager des praticiens n’est pas le fruit du hasard. Cette exposition donne l’occasion de (re)découvrir ses travaux en tant que graphiste (salués par de nombreux prix entre 1963 et 1971), des peintures et sculptures réalisées entre 1970 et 1972, le fameux Kilo-Art produit en 1971, une série datant de 1975 à 1983 de 235 polaroïds au format 1/1 et 26 autres polaroïds agrandis, ainsi que des vidéos retraçant son parcours. 

Biographie Pierre Keller

Pierre Keller est né à Gilly, sur la Côte vaudoise, le 9 janvier 1945. Il obtient en 1965 son diplôme de graphiste à l'Ecole cantonale des beaux-arts et d'arts appliqués de Lausanne. C'est le départ d'une brillante carrière d'artiste – il représente la Suisse dans de nombreuses manifestations, notamment à la Biennale de l'affiche de Varsovie, à la 9e Biennale des jeunes de Paris et à la 17e Biennale internationale de São Paulo 1983 – d'éditeur, d'enseignant et d'organisateur. 

De 1988 à 1991, il est Délégué du Gouvernement Vaudois au 700e et prend en 1995 la direction de l'ECAL/Ecole cantonale d'art de Lausanne, qu'il conduit en quelques années dans le top cinq des écoles d'art européennes. Passionné de musique (il a été trompette dans la fanfare militaire), il siège au Conseil de Fondation du Montreux Jazz Festival et se console d'être resté simple soldat avec un grade d'Officier des Arts et des Lettres de la République française. Pierre Keller est également professeur titulaire à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL).

En 2006, il a reçu le Prix du Rayonnement décerné par la Fondation vaudoise pour la culture (FVPC). En 2007, Pierre Keller a été nommé Docteur Honoris Causa de la European University de Barcelone et distingué par le prestigieux Merit Design Preis Schweiz. Cette même année, il a participé activement à la mise en place des nouveaux locaux de l’ECAL à Renens dans un bâtiment réhabilité par l’architecte suisse Bernard Tschumi. En 2009, il a obtenu le Prix de Lausanne pour avoir largement contribué au rayonnement de cette ville dans le monde.

Pierre Keller, elac, Exposition 3322

Photo ECAL/Julien Chavaillaz