écal

Projet de diplôme, ECAL 2013

en MASTER ARTS VISUELS


Sophie Ballmer, Travaux de nuit

Sur le mode de la kyrielle, différentes figures s'enchaînent, formant progressivement un petit théâtre de l'histoire de l'art. Déformées, réduites à leur plus simple expression, les silhouettes défilent une à une, convoyant lieux communs et stéréotypes.

L'espace du jeu permet ici de bousculer la tradition. L'exploration se fait légère, sans complexe, et le parcours devient intrigant, alliant à la recherche documentaire une approche critique du savoir. Travaux de nuit est un panorama subjectif, portant la trace de son mode opératoire, et qui met l'accent sur le trajet parcouru.


Gregory Corthay, Personne

Explorer la multiplicité des médiums pour éprouver la palette des perceptions. Traduire et s'effacer en direction de l'horizon du vide pour accueillir le natif retour d'une origine. Le goût du voyage, du récit et de la flânerie contribue à une cosmogonie sensible autour des notions du paysage, de notre présence à l'intérieur de sa conquête et révèle les visions entre légendes, traditions et innovations.


Sylvain Croci-Torti, Uncomfortably Numb

Dans mon travail, je tente de synthétiser, de reproduire, de réinterpréter sur toile ce qui peut m'influencer de proche comme de loin, du TCS à EMI. L'action de déposer de la peinture, énergiquement, rapidement et le plus radicalement possible se confronte à une longue et minutieuse préparation de la toile en amont. Une sorte de chanson punk jouée live avec une belle Gibson.


Lucile DuprazHigher Than It Is Wide

La lecture performance Higher Than It Is Wide suit le cours d'une succession de portraits d'après un unique modèle. Je parle en manipulant ces visuels, entrelaçant au fil d'un récit une langue descriptive et des termes techniques. Les spectateurs sont ainsi amenés à entendre les pensées d'une photographe ainsi que d'autres, formulées lorsque l'on regarde l'image et par la retranscription d'opérations effectuées au moyen de l'appareil photographique ou de l'ordinateur. Souhaitant aborder le regard par la parole, j'ai utilisé un médium hybride comme un trait d'union. J'ai voulu déplacer l'image hors de son immobilité sourde, en la traduisant par des gestes et phrasés prononcés lors d'un spectacle vivant.

Sophie Ballmer diplôme ECAL 5189

ECAL/Sophie BallmerTravaux de nuit

Grégory Corthay diplôme ECAL 5190

ECAL/Grégory Corthay, Personne

Sylvain Croci-Torti diplôme ECAL 5191

ECAL/Sylvain Croci-Torti, Uncomfortably Numb

Lucile Dupraz diplôme ECAL 5192

ECAL/Lucile Dupraz, Higher than it is wide

Agnès Ferla diplôme ECAL 5195

ECAL/Agnès Ferla, Lucky Horizon - Tree Fern - Translation

Matthias Gabi diplôme ECAL 5196

ECAL/Matthias Gabi, Beauty (Daniela)

Benjamin Husson diplôme ECAL 5199

ECAL/Benjamin Husson, Playground Assisted Twice

Emil Michael Klein diplôme ECAL 5208

ECAL/Emil Michael Klein, Metallic Pieces

Cécile Mestelan diplôme ECAL 5212

ECAL/Cécile Mestelan, ça + ça = ça

Kyung Roh Bannwart diplôme ECAL 5217

ECAL/Kyung Roh Bannwart, Things Incontestable and Granted

Matthias Sohr diplôme ECAL 5218

ECAL/Matthias SohrOne Down, Two Down, Shut Down, Painterly

Natacha Steiner diplôme ECAL 5220

ECAL/Natacha Steiner, A Day Without Swell

David Weishaar diplôme ECAL 5226

ECAL/David WeishaarDwarf / Night III / Dog Night