écal
Du 01.05.2014 au 05.06.2014
Galerie l'elac, Renens

Du 1er mai au 5 juin 2014 à la Galerie l’elac à Renens, l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne présente «Pierre Charpin – La part du dessin». Cette exposition du designer français propose une centaine de dessins sur différents supports et formats. Une monographie de 160 pages, publiée par JRP|Ringier, accompagne cet événement, ainsi qu’une sérigraphie spécialement éditée pour l’occasion.

«Si l’on regarde de près la pureté essentielle des objets de Pierre Charpin, on y remarquera une discrétion, peut-être une fragilité. Cette délicatesse est le propre d’une présence qui nous fait signe plutôt que de s’imposer comme signe. Ce trait «poétique» est dans son travail la part du dessin. Car dessiner pour Pierre Charpin n’a jamais été simplement une étape dans le processus de production de l’objet – mais une pratique à part entière qui, si elle fait d’un côté la singularité de sa signature, traduit de l’autre une relation plus originaire à la forme. C’est pour cela que depuis quelques années le corpus de son travail intègre à côté des croquis d’objets, finalisés à la production, des «dessins de dessins». Ces derniers réalisés en grand format n’aspirent à aucune autre réalité que celle qui leur est propre.

En série de quatre, de trois ou parfois seuls les dessins représentent dans une continuité avec sa formation artistique, la possibilité d’une approche directe et immédiat à l’univers des formes. Car c’est d’abord par le dessin qu’un monde émerge, apparaît devant nous. Dans l’économie simple de ses moyens – un crayon, une surface – dans son désir de faire venir la forme, le dessin est puissance poétique. Poiesis, en grec ancien, raconte de la création d’un monde… par la puissance des dieux, par la main des hommes. Suspendues des contraintes de la production, sans finalité autre que celle imposée par leur propre élan, les formes dessinées par Pierre Charpin se déploient dans un jeu libre. Une recherche, un cheminement de la main et de la pensée vers une forme qu’il ne voit pas encore, qu’il entrevoit peut-être. Cette tension devient par la répétition infinie du même geste, par la variation chromatique d’une même ligne ou du même point, puissance plastique, dynamisme interne qui implique l’œil du spectateur dans l’émergence de la forme.

C’est ici que le plaisir, intime et solitaire, se transforme dans une invitation, silencieuse et discrète. Une invitation à voir entre les lignes, au-delà des lignes, avant toute apparition, le pur spectacle de l’apparaître.» Texte d’Alessandra Fanari

Exposition «Pierre Charpin – La part du dessin»
Exposition ouverte du 1er mai au 5 juin 2014 (fermée les 29 et 30 mai)

du mercredi au vendredi, de 13h à 17h

Une sérigraphie de 50 x 70 cm éditée pour l’occasion est disponible à l’achat dans la galerie.

Livre «Pierre Charpin»
Collection: Monographs & Artists’ Book, édité par Lionel Bovier, Clément Dirié
Textes: Pierre Charpin, Alessandra Fanari, Françoise Guichon, Marco Romanelli
Design Graphique: Gavillet & Rust
Edition Anglais/Français, Hardcover, 265 × 200 mm, 160 pages, 2014
CHF 50 / EUR 40 / £ 31 / US 55
ISBN: 978-3-03764-244-3
www.jrp-ringier.com

Galerie l'elac
5 av. du Temple
1020 Renens
+41 (0)21 316 99 33
ecal@ecal.ch
www.ecal.ch

----------

Biographie de Pierre Charpin
Né en 1962 à Saint-Mandé (Région parisienne), diplômé des Beaux-Arts de Bourges en 1984, Pierre Charpin se consacre au design de mobilier et d’objet depuis le début des années 1990. Il vit et travaille à Ivry-sur-Seine, près de Paris.

Sa pratique se développe autour de projets expérimentaux, notamment menés avec le Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques (CIRVA) de 1998 à 2001 ou le Centre de recherche sur les arts du feu et de la terre (CRAFT) entre 2003 et 2005, comme lors de ses collaborations avec des éditeurs renommés tels Alessi, Cristallerie de Saint-Louis, Ligne Roset, Manufacture nationale de Sèvres, Montina, Pamar, Tectona, Venini, The Wrong Shop et Zanotta Edizioni.

En 2004, Pierre Charpin est lauréat du concours international pour la conception de la carafe Eau de Paris, produite à 10000 exemplaires. Il est également scénographe pour ses propres expositions (au MUDAC et au Grand-Hornu Images) et pour des expositions thématiques comme Les Sixties mode d’emploi (Musée de la Mode et du textile, Paris), Mobiboom (Les Arts Décoratifs, Paris) et Quali Cose Siamo, la troisième édition du Triennale Design Museum (Milan), organisée en 2010 par Alessandro Mendini.

Depuis 2005, et après une première exposition personnelle en 1999, la Galerie kreo (Paris) édite en exclusivité ses pièces en série limitée, présentées lors d’expositions personnelles: Platform en 2006, All’aperto en 2008, 8 1/2 en 2009 et Ignotus Nomen en 2011.

Parmi ses expositions personnelles, citons également: en 1998, Una mostra di mobili, Galerie Post Design (Milan); en 2001, Torno subito, Galerie des Curiosités, Musée des Arts Décoratifs (Paris); en 2002, Stands, Design Gallery Milano (Milan); en 2005, Oggetti lenti, Design Gallery Milano, et Pierre Charpin 2005 au Grand-Hornu Images (Mons); en 2009, Entre les vases, Musée de design et d’arts appliqués contemporains (MUDAC, Lausanne); en 2011, Pierre Charpin au Grand-Hornu, vingt années de travail, Grand-Hornu Images.

Parallèlement à ses activités de designer, il enseigne le design de 1998 à 2008 à l’Ecole supérieure d’Art et de Design de Reims et, depuis 2006, au sein du Département Design Industriel de l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne.
www.pierrecharpin.com


Dessin: Pierre Charpin, « Singe », 2012

Vue d'exposition. Photo ECAL/Axel Crettenand