écal

ECAL 2014

en BACHELOR PHOTOGRAPHIE

par Anaïs Boileau


Ce sont des femmes à la peau dorée, hâlée, qui s’exposent sous ce soleil omniprésent. Elles se délectent de ces rayons comme d’un bain de bienêtre pour parfaire leur bronzage. Leurs corps teintés, brunis, évoquent les longues heures d’ensoleillement dont elles ont joui. Au bord de mer, elles séjournent le long  des côtes dans ces villes balnéaires à l’architecture latine, lumineuse et colorée. Les portraits de cette communauté matriarcale se nourrissant de soleil, entre documentaire et fiction, sont représentatifs d’une oisiveté que l’on 

retrouve dans le Sud et manifestent un certain désir d’exotisme.