écal

Projet de diplôme, ECAL 2014

en BACHELOR PHOTOGRAPHIE

par Rachele Monti


J’ai grandi au Tessin, dans un territoire montagneux, la roche est un élément omniprésent dans mes souvenirs. Cet environnement est, pour moi, envahi de mysticisme.

Dans mon travail, Longeva sutura erosiva, l’élément minéral prend une forme anthropomorphique à travers la surface épidermique humaine. La peau montre seulement l’extérieur des choses, mais à travers cette ap- parence je parle d’une manifestation de l’intériorité dans un rapport entre organique et spirituel. Dans mes images la surface et la matérialité sont fondamentales, à travers l’agression corporelle, les marques sur la peau comme les hématomes, les blessures, et à travers les collages et les ef- fets que je crée, je donne au côté psychologique une matérialité propre à la pierre et aux cristaux.