écal

Mandat, ECAL 2014

en BACHELOR CINEMA

par Josua Hotz

Professeur(s): Hippolyte Girardot


Synopsis
Une soirée comme les autres. La fête bat son plein. Julie retrouve Sara, son amie. Elle est dans un drôle d’état. 

Atelier « Un tableau, une scène »
Rétrospective Félix Vallotton au Grand Palais
L’atelier de cette année avait la particularité de nous enfermer dans un lieu unique: le Château de la Sarraz, et d’avoir une relation – quelle qu’elle soit – avec l’œuvre de Félix Vallotton. Les films tournés avec la collaboration des étudiants de théâtre de La Manufacture s’en inspirèrent parfois et parfois s’y opposèrent. Deux films illustrent à leur manière ces possibilités.

Commentaire
« Songe d’une nuit » au contraire s’inspire très exactement d’une toile du peintre : picturalement d’abord (mise en scène frontale) et dans le choix des personnages (deux femmes, l’une endormie, l’autre assise sur le même lit). De ce tableau muet, silencieux, mettant en scène un secret qui ne se dit pas, il crée une situation de parole, voire même de vaudeville. Josua Hotz ajoute un protagoniste qui va modifier le cadre rigide du tableau. Les personnages sont incarnés dans leur réalité, leur fragilité (c’est d’ailleurs la même actrice qui joue les deux rôles et il est intéressant de voir la différence de « jeu »), et l’image, nuancée, mouvante nous emmène dans un monde impressionniste, à l’opposé de l’art de Vallotton. Le film recèle au final une poésie, une incongruité à mille lieux de son point de départ.


Hippolyte Girardot


Songe d'une nuit sur Swissfilms.ch

Songe d'une nuit 8058