écal

Projet d’atelier, ECAL 2015

en MASTER DESIGN DE PRODUIT

par 1MaDP, 2CVPH

Professeur(s): Camille Blin, Vincent Jacquier, Nicolas Haeni


Les étudiants en Bachelor Photographie et en Master Design de Produit proposent une série d’installations interactives montrant comment les caméras des smartphones et le phénomène du selfie ont modifié notre regard sur nous-mêmes.

Comment créer des objets et des installations autour de la notion de portrait à l’heure du tout-numérique ? Quels moyens utiliser pour les diffuser ? Comment faire interagir les visiteurs avec les pièces présentées et les amener à devenir eux-mêmes les sujets principaux de l’exposition?

Pendant un semestre, les étudiants de 1re année en Master Design de Produit et ceux de 2e année en Bachelor Photographie de l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne ont travaillé sur ces problématiques avec pour objectif de présenter les résultats dans le cadre d’une exposition.

Sous les regards aguerris de Vincent Jacquier, responsable du Département Communication Visuelle, du designer Camille Blin et du photographe Nicolas Haeni, ils ont ainsi pu appréhender à travers diverses approches comment les technologies actuelles, qu’elles soient matérielles ou virtuelles, transforment notre relation traditionnelle au portrait, que ce soit par le prisme de selfies ou d’images d’autrui.

En utilisant aussi bien des médiums modernes que des objets plus usuels, les visiteurs de l’exposition sont invités à expérimenter directement par eux-mêmes les procédés imaginés par les étudiants, leur permettant ainsi de découvrir de nouvelles manières interactives et ludiques de se faire tirer le portrait façon 3.0.

Sur ce principe, l’exposition révèle une installation jouant avec l’ombre du visiteur ; l’association d’un miroir et d’un scanner permettant de créer des autoportraits réalistes ou déformés ; une image qui se transforme par la grâce du chant ; un hommage à des designers célèbres décédés grâce à un système de filtres placé devant un smartphone ; une fusion de visages de manière analogique ; un portrait à 180° grâce à un éventail de surfaces réfléchissantes ; une projection trompe-l’œil sur masque ; une famille d’objets qui permet de détourner la fonction appareil photo des smartphones pour créer des images originales ; une réinterprétation poétique d’Instagram ou encore des autoportraits saisis par la photo elle-même. 


Video


Images: ECAL/Nicolas Haeni

The Selfie Project by ECAL/Kévin Gouriou & Calypso Mahieu

Mixing Faces by ECAL/Antoine Foeglé, Dongkyun Lim & Zoé Aubry

Unshape by ECAL/Sunil Vallu, Jules Moskovtchenko & Angélique Stehli

Selfeed by ECAL/Terkel Skou Steffensen & Clément Lambelet

Flat Face by ECAL/Nils Ferber & Gianni Camporota

Memento by ECAL/Nadine Schaub & Tanya Kottler

Lightbox by ECAL/Kodai Iwamoto & Marine Vallotton

Mask by ECAL/Jaehoon Jung & Mind Thongphubal

Icons by ECAL/ Jonas Hagenbusch, Gregory Monmerat & Jean-Vincent Simonet