écal

Projet de diplôme, ECAL 2015

en BACHELOR CINEMA


Dans un noir et blanc d’une grande élégance, Grégory Casares raconte la difficulté d’apprivoiser son apparence et les sortilèges de l’amour. Citant Tim Burton ou Miyazaki, Grégory invente un monde magique aux contours inquiétants dont les interstices dévoilent la beauté de l’enfance, sa cruauté aussi.


Fred Guillaume 


Film de diplôme, animation, 12min