écal

Projet d’atelier, ECAL 2015

en BACHELOR ARTS VISUELS

par Tom Cullum, Viviane Delfosse, Morgane Erpen, Hector Gachet, Marie Ganguillet, Jeanne Guye-Vuillème, Mathilde Imesch, Arthur Jaquier, Rosanne Kapela, Marion Lugon, Stéphanie Peck, Lise Sutter, Caroline Ventura, Yan Luc Ming

Professeur(s): Denis Savary


Une exposition réalisée par les étudiants de troisième année Bachelor Arts Visuels, dans le cadre du cours de Denis Savary.
 
A partir du titre d’une nouvelle de Jack London*, proposer aux étudiants d’envisager leur pratique artistique comme une sorte de géographie. Les inciter à explorer cette région à la manière d’un trappeur ou d’un touriste éclairé afin d’élargir et de diversifier leurs champs de connaissance et tenter ainsi de les aider à mieux percevoir les contours nécessairement mouvants de leur territoire. 
Pour cette exposition, les étudiants ont été invités à envisager leurs productions artistiques comme des feux, des dispositifs d’allumages. Ceci afin de tenter de s’approcher le plus possible des choses qui les animent. L’étincelle étant nécessaire à tout engagement.

«Construire un feu» c’est poser la question du foyer.
«Construire un feu» c’est l’idée de la lanterne magique.
«Construire un feu» c’est les notions de chaud/froid.
«Construire un feu» c’est la question de la destruction, de l’autodafé.
«Construire un feu» c’est être prêt à envisager la suite.

*Jack London To Build a Fire, 1907