écal

Projet de diplôme, ECAL 2020

en MASTER PHOTOGRAPHIE

par Philipp Klak

Professeur(s): Simone Niquille, François Zajega


L’aléatoire est une qualité essentielle dans la pratique artistique. Ce projet traite de la question de savoir dans quelle mesure les machines peuvent améliorer et surmonter l’aspect humain en programmant une image et en générant de manière aléatoire des variations illimitées d’une même scène et d’un même type d’objet. Pendant mon séjour à l’ECAL, j’ai développé un intérêt pour l’étude des processus et structures cachées. En référence à l’histoire de la photographie et aux typologies des Becher, je génère des images aléatoirement à l’aide d’un système entièrement automatisé.