écal

Projet d’atelier, ECAL 2021

en BACHELOR DESIGN INDUSTRIEL

par 2DI

Professeur(s): Wieki Somers & Dylan van den Berg


La récente expérience de travail à distance nous a donné de nombreuses idées nouvelles. Cette expérience pourrait déboucher sur de nouvelles méthodes de travail à l'avenir, à mesure que la pandémie de COVID19 s'amplifie et s'accélère. C'est une bonne occasion pour réévaluer le concept de bureau à domicile, qui a commencé avec l'émergence de l'informatique et de la technologie dans les années 1950/60, mais qui n'a jamais été appliqué à une échelle mondiale comme celle-ci jusqu'à présent. 

Depuis la révolution industrielle jusqu'à une date assez récente, la plupart des gens travaillaient en dehors de leur domicile dans des usines, des bureaux, des bâtiments publics ou à l'extérieur. Ces lieux et nos méthodes de travail ont été conçus en conséquence. Le "travail à domicile" ou "travail à distance" marque notre époque et nous amène à nous interroger à la fois sur ce qu'est le travail, et sur la manière dont nous travaillons et les lieux où nous travaillons. Les espaces publics et privés s'effondrent en un seul royaume avec toutes ses conséquences sociales, économiques et politiques.

Pour ce projet, nous voulions voir des idées visionnaires sur le lieu et la manière dont nous travaillerons à l'avenir et des solutions pour le travail à domicile, traduites dans un design surprenant et pertinent. Ce nouveau "poste de travail à domicile" pourrait être un meuble, un objet ou un espace transformant.


BSOD

ECAL/ Alex Nguyen


Get Up

ECAL/ Frederik Buchmann


Eclipse

ECAL/ Théodore Simon


Sol

ECAL/ Léon Félix


Midi

ECAL/ Guillaume Gindrat


Tabula Rasa

ECAL/ Nima Kaufmann


Flip

ECAL/ Anaïs Lehmann


Unité de travail

ECAL/ Gabriel Hafner

Tug Plug

ECAL/ Agnes Murmann