écal

Projet de recherche, ECAL 2021

en PROJETS / RA&D PROJETS DE RECHERCHE (RA&D)


L’émergence de l’art vidéo en Europe (1960–1980): histoire, théorie, sources et archives.
A ce jour, il n’existe pas d’histoire de l’art vidéo à l’échelle de l’Europe. C’est cette lacune que le présent programme de recherche propose de combler. Tout d’abord en réunissant des données sur les artistes, les œuvres et les événements qui ont permis l’émergence de cette pratique nouvelle de l’art dans les années 1960, ou qui ont compté dans les années suivantes dans son développement sur le territoire européen, mais aussi en mettant au jour les conditions nationales spécifiques de production et de diffusion.

Ce programme s’appuie sur une première cartographie de l’art vidéo à l’échelle européenne entreprise entre 2016 et 2020 grâce à l'organisation de séminaires de recherche à la Bibliothèque nationale de France (BnF), à l’Institut d’histoire de l’art à Paris (INHA) et à l’ECAL en partenariat avec l’Université Paris 8. Ce premier programme de recherche a été financé conjointement par le laboratoire d’excellence Arts H2-H puis ESTHC, avec l’ECAL et la BnF comme partenaires. Cette indexation demande à être poursuivie dans de nombreuses autres régions dans un objectif de réécriture transnationale.

L’enjeu de ce projet de recherche est double. D’une part, il s’agit de réévaluer la production continentale, de prendre la mesure de sa richesse et de sa variété, et de dégager une identité européenne – mixte, plurielle, ouverte, mais formant néanmoins un ensemble culturel – dans la pratique de l’art vidéo. D’autre part, il s’agit de réécrire l’histoire de ce medium à une échelle internationale, en contrebalançant le caractère américano-centré de la littérature spécialisée sur le sujet en vue de dessiner d’autres topographies, qui passent aussi par le Japon ou l’Amérique du Sud, l’Europe constituant un nœud au sein d’un réseau plus large.

Pour mener à bien ce projet de renouvellement de l’approche de l’art vidéo, tant sur le plan historiographie que théorique, nous nous appuyions sur le réseau d’une cinquantaine de spécialistes nationaux et internationaux, chercheurs, dépositaires de fonds d’archives, artistes, témoins que le précédent programme a permis de constituer. L’enjeu, en interrogeant le medium de la vidéo, consiste aussi à contribuer à la constitution d’une archéologie des nouveaux médias en Europe et cela, au travers une série de publications, ainsi que d'une exposition. 

Requérant principal
François Bovier, ECAL
Grégoire Quenault, Université Paris 8

Équipe de recherche
Ségolène Liautaud, Université Paris 8
Stéphanie Serra, ECAL

Partenaires
Université Paris 8, Saint-Denis
Bibliothèque nationale de France, Paris
Zentrum für Kunst und Medien, Karlsruhe

Durée
Février 2021 – Février 2025

Soutenu par
Fonds National Suisse
Agence Nationale de la Recherche

Diffusion

Exposition
Centre Pompidou, avec la collaboration du ZKM (prévue)

Publication
Une série d’ouvrages en anglais (ECAL/Les presses du réel)

Geneviève Calame, Labyrinthes fluides (Still), [1976-1980], video (colour/sound), prod.: Studios ART

Robert Cahen, Invitation au voyage (Still), 1973, vidéo (couleur/son), prod. : O.R.T.F. 

Jean Otth, Abécédaire télévisuel II, 1973, installation vidéo et moniteurs, prod. : Jean Otth

Book cover: Early Video Art and Experimental Film Networks, François Bovier (ed.), Lausanne/Dijon, ECAL/Les presses du réel, 2017