écal
Du 07.04.2022 au 17.04.2022
Visions du Réel, Nyon

Masterclass ECAL à Visions du Réel

Marco Bellocchio
Réalisateur, scénariste, producteur, Rome

Mardi 12 avril 2022 à 14h
Théâtre de Marens, Nyon

En partenariat avec la Cinémathèque suisse et l’ECAL, le réalisateur, scénariste et producteur italien Marco Bellocchio donnera une masterclass ouverte au public dans le cadre de Visions du Réel à Nyon. Ce temps d’échange sera l’occasion d’explorer une œuvre d’une impressionnante liberté qui entrelace la fiction au documentaire, l’intime au collectif. Modération par le critique de cinéma Enrico Magrelli et Rebecca De Pas, membre du comité de sélection.

Né à Bobbio dans le nord de l’Italie à la veille de la Seconde Guerre mondiale, Marco Bellocchio étudie à l’Académie d’art dramatique de Milan et au célèbre Centre expérimental du cinéma de Rome. Dès 1965, il réalise son premier long métrage Les Poings dans les poches, manifeste d’une jeunesse en révolte tourné dans la maison familiale et joué par des ami·e·s d’école, qui amorce une œuvre rageuse et lyrique et sera aussitôt remarqué par la critique – y voyant une réponse italienne à la Nouvelle Vague.

Cinéaste politique et engagé, antifasciste, Bellocchio n’a eu de cesse de questionner la violence des institutions, notamment la Famille avec son premier film La Chine est proche (1967), l’Eglise avec Au nom du père (1971) ou Le Sourire de ma mère (2002), l’Armée avec La Marche triomphale (1976) ou la Santé avec son documentaire Fous à délier (1974, co-réalisé avec Silvano Agosti, Sandro Petraglia et Stefano Rulli). Explorant l’histoire italienne – par exemple avec Buongiorno, notte (2003) sur l’enlèvement du politicien Aldo Moro par des militants des Brigades rouges ou Vincere (2009) qui relate l’histoire de la maîtresse cachée de Mussolini – Bellocchio parvient de façon inédite et remarquable à entrelacer les archives télévisuelles ou cinématographiques au romanesque.

Il a présenté ses films dans les plus grands festivals, et notamment à Cannes, dont Le Saut dans le vide (Salto nel vuoto, 1980) qui vaudra à Michel Piccoli et Anouk Aimée deux prix d’interprétation ou Le Diable au corps (Diavolo in corpo, 1986), qui fera scandale pour sa dimension puissamment érotique. C’est à Cannes également qu’est récompensée en 2021 d’une Palme d’honneur une œuvre essentielle du cinéma contemporain, tandis qu’est projeté en parallèle le dernier film du Maître: un documentaire abordant le sujet douloureux du suicide de son frère jumeau en 1967, Marx peut attendre (Marx può aspettare).

Pour voir la masterclass, qui est également accessible en ligne, obtenir des billets et consulter le programme: Visions du Réel

-----

Dans le cadre de Visions du Réel du 7 au 17 avril 2022, deux films du Département Cinéma de l'ECAL seront en compétition ainsi que plusieurs films réalisés par des alumni et personnalités de l'ECAL.

Section Opening Scenes

- Casting di un padre de Giulia Goy, film de l'Atelier documentaire en Bachelor Cinéma, 2021

Compétition Internationale Moyens & Courts Métrages

- Ramboy de Matthias Joulaud & Lucien Roux, film de diplôme en Master Cinéma ECAL/HEAD (Matthias Joulaud), 2022

- Initial de Hugo Radi, diplômé en Bachelor Cinéma, 2016

Compétition Nationale

- Ardente·x·s de Patrick Muroni, diplômé en Bachelor Cinéma, 2017. Caméra: Augustin Losserand, diplômé en Bachelor Cinéma (Option Image), 2016. Son: Timothée Zurbuchen, diplômé en Bachelor Cinéma, 2015

-Couvre-feu. Journal de Monique Saint-Hélier (1940-44) de Rachel Noël, adjointe académique en Bachelor Cinéma. Montage: Andreea Vescan, diplômée en Master Cinéma ECAL/HEAD, 2018.

- La Cour des grands de Louise Carrin, diplômée en Master Cinéma ECAL/HEAD, 2018

Burning Lights

- Ghost Fair Trade de Laurence Bonvin (intervenante en Bachelor Photographie) & Cheikh Ndiaye


Horaires et salles: Visions du Réel